Comment éviter le wedding blues ?

Classé dans : Amour | 0


Le wedding blues est une fatigue, un coup de mou, voire une réelle dépression provenant de l’engagement excessif qu’on eut les mariés pour la préparation du mariage. Le retour à la vie quotidienne étant trop difficile à vivre après avoir été au centre de l’attention pendant des semaines.

De nos jours, le mariage est vu comme un aboutissement. Il est  vécu comme le point final apposé à la vie de célibataire, aux amours déchus et aux chagrins d’antan. C’est un acte lourd de sens avec à la clef l’entrée dans le monde des « adultes » et de la stabilité. C’est un changement psychique, symbolique, organique qui chamboule toute une vie !

 

Au-delà de la composante symbolique, il y a toute la composante pratique qui est à prendre en compte. La célébration qui entoure les mariés devient quelque fois un spectacle, un tourbillon de haute voltige qui lorsqu’il prend fin laisse un réel vide… Que se passe-t-il après ? Certains auront besoin de rester dans l’action et la planification et surferont  sur le voyage de noces ou la mise en route d’un enfant mais avec le risque d’agir sans l’écoute de soi, de l’autre, de la vie et de son désir…

Ne nous leurrons pas : aucun mariage ne  transforme la vie !  On peut y accoler tous les signifiants possibles mais au final, ce n’est la fin de rien ni même le début de quelque chose, c’est une continuation d’un amour entre deux personnes. C’est symbolique, profond, réel et important mais à condition de se rendre compte que tout cela reste éphémère et que la réalité ne se trouve pas dans une quelconque mise en place, fête, célébration, félicitations et autres… Le mariage est un moment qui signifie beaucoup en fonction des mariés mais par la suite, la vie continue avec ses aléas, sa monotonie et ses ennuis. Il ne faut jamais perdre de vue que la vraie vie ne se trouve pas dans les préparatifs, les robes et les cadeaux ! Il faut profiter certes mais ne pas oublier que demain tout  reprendra son cours.

just-married-2

Il est possible de ne pas tomber dans le wedding blues si l’on se prépare un peu .Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que l’engagement implique deux personnes… un pari un peu fou sur la vie que l’on fait ensemble ! On sait que les cartes ne sont pas jouées d’avance mais on tente le coup… A deux !

Il faut rester solidaire car la mise en place de cette célébration peut nous dépasser quand on se retrouve face à toute l’organisation, la famille et les amis qui peuvent se montrer envahissants… Il est primordial de garder une certaine légèreté et de ne pas tomber dans la « gravité » de l’événement.

Bref, pour se sauver du wedding blues, il faut penser à deux ! Ne pas perdre de vue l’autre qu’on aime et qu’on chérit au point de vouloir partager sa vie avec… Après le mariage, il s’agira de recréer un espace intime pour prendre le temps de savourer et de prendre conscience de ce qui vient de se passer.

Laisser un commentaire