Nous venons tous au monde avec des blessures, et nous devons les accepter pour arriver à les soigner.

La souffrance a un degré différent pour chacun et la plupart d’entre nous ne savent pas d’où elle vient, ni comment faire pour l’arrêter. Tout ce que nous savons, c’est que de nombreuses personnes et situations nous font réagir et donc souffrir. Voilà pourquoi il est si intéressant de découvrir la source de nos souffrances

Le moyen préféré qu’à notre ego pour nous éviter de sentir la souffrance engendrée par une blessure est de nous inciter à porter un masque chaque fois qu’on a mal. Il croit sincèrement nous protéger. En écoutant notre égo, nous ne faisons qu’entretenir et nourrir nos blessures. Plus une blessure est alimentée, plus elle fait mal. Le fait de nier la douleur ne fait que l’empirer. On peut comparer cela à une grave blessure physique dont la plaie s’infecte peu à peu.

C’est toujours notre perception ou notre interprétation des faits qui cause notre souffrance et non ce que quelqu’un fait ou est. Si nous portons des masques, c’est suite à l’activation d’une blessure ; que ce soit dû à notre action ou au monde extérieur.

Les attitudes et les comportements nommés dans la description de chaque masque se manifestent au moment où la blessure est activée et que nous décidons de porter le masque associé à cette blessure. Pourquoi porter un masque ? Parce que notre égo nous fait croire qu’en utilisant différents comportements nous arriverons à nous sentir mieux.

Nous passons, chaque jour, d’une blessure à une autre selon les circonstances et selon les personnes que nous côtoyons. En général au travail on va plus souffrir de rejet et d’injustice , dans notre vie personnelle ce sera l’abandon et la trahison . L’humiliation est toujours vécue avec soi-même. On accuse pas les autres de nous humilier.

Dans un premier temps, nous verrons les différentes blessures et les masques qui y correspondent. Dans un second temps nous verrons comment faire pour guérir de nos blessures et faire disparaitre notre masque.

Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même

 1. La blessure du rejet – masque du fuyant 

Lorsque ta blessure de REJET est activée, tu mets le masque du FUYANT.

Celui-ci te porte à vouloir fuir la situation ou la personne que tu crois être la cause de rejet, par peur de paniquer et de te sentir impuissante. Ce masque peut aussi te convaincre de devenir le plus invisible possible en te retirant à l’intérieur de toi-même, en ne disant ou en ne faisant rien qui puisse te faire rejeter davantage par l’autre. Ce masque te fait croire que tu n’es pas assez importante pour prendre ta place, que tu n’as pas le droit d’exister au même titre que les autres.

La personne qui souffre de cette blessure se sent rejetée jusque dans son droit d`exister. Que ce soit vrai ou pas ce sentiment reste indéfiniment présent. Cette personne est effacée et a tendance à fuir au lieu d’affronter les gens, les situations et les problèmes. Elle se construit le masque du fuyant comme une carapace à travers laquelle elle essaie de ne pas s’attacher aux choses concrètes, comme si elle méprisait tout ce qui est matériel. Le fuyant se sent sans valeur, insignifiant. Il se demande où est sa place dans la société, si cette place existe véritablement.

Le fuyant croit profondément qu’il ne vaut rien ou pas grand-chose. Il est constamment insatisfait parce qu’il est.  Il a très peu d’estime de lui-même. Il se sent coupé incompris des autres et mêmes des humains en général. Il se sent souvent seul, inquiet et fébrile dans un groupe.

Il se protège inconsciemment en utilisant le déni. Il se coupe facilement du monde extérieur en se réfugiant dans son monde imaginaire ou en étant dans la lune.

Il parle généralement peu et se retire dans un groupe. Il a peur de déranger ou de ne pas être intéressant. On le considère comme solitaire et on le laisse seul. Plus il s’isole, plus il semble devenir invisible.

122

2. La blessure d’abandon – masque de la dépendance

Lorsque ta blessure d’ABANDON est activée, tu mets le masque de la DEPENDANCE. Celui-ci te fait devenir comme un petit enfant qui a besoin et cherche l’attention en pleurant, en te plaignant ou en étant soumis à ce qui se passe car tu crois que tu ne peux y arriver seule. Ce masque te fait faire des pirouettes pour éviter qu’on te laisse ou pour avoir plus d’attention. Il peut même te convaincre d’aller jusqu’à te rendre malade ou être victime de différents problèmes pour obtenir le support ou le soutien que tu cherches.

Le dépendant pense qu’il ne peut arriver à rien tout seul. Il a besoin de soutien, et pour cela il cherche à attirer l’attention. La personne se complait en victime et supporte mal l’absence de l’autre. Elle se comporte également souvent en sauveur, s’impose des responsabilités qui ne lui incombent pas ; c’est un moyen subtil de s’attirer des compliments. Il fusionne facilement avec les autres. Il entre dans leurs émotions et leurs souffrance, mais il se sert de leurs problèmes pour ramener l’attention sur lui .

Il souffre souvent d’une tristesse profonde en étant seul ou non sans trop savoir pourquoi .Il provoque inconsciemment des drames ou des maladies pour attirer la pitié et l’attention .

Il a besoin de demander l’avis des autres et peut se montrer incapable juste parce qu’il a besoin d’aide et non parce qu’il ne peut pas y arriver seul. Ensuite, il est fort probable qu’il ne suive pas les conseils puisqu’il cherchait uniquement l’attention.

122

3. La blessure de l’humiliation – masque masochiste

L’enfant qui vit de l’HUMILIATION se créera un masque de MASOCHISTE.

Lorsque c’est la blessure d’HUMILIATION qui est activée, tu mets le masque de masochiste. Celui-ci te fait oublier tes besoins pour ne penser qu’à ceux des autres en devenant une bonne personne, généreuse, toujours prête à rendre service même au-delà de tes limites. Tu t’arranges aussi pour prendre sur ton dos les responsabilités et engagements de ceux qui semblent avoir de la difficulté à respecter ce qu’ils doivent faire et cela, avant même qu’ils te le demandent. Tu fais tout pour te rendre utile, toujours pour ne pas te sentir humilié, rabaissé. Tu t’arranges ainsi pour ne pas être libre, ce qui est si important pour toi.

Cette personne se fait un devoir de servir tous ceux qu’il aime en les faisant passer avant lui .

Il a beaucoup de retenue dans ses paroles car il a appris qu’il n’a pas le droit d dire des choses qui pourraient nuire à autrui

Il a le don de faire rire les autres en se prenant en dérision, s’humiliant ainsi de la sorte .

clic sur le lien pour lire l’article

http://femmedinfluence.fr/5-blessures-empechent-detre-soi-meme/

Laisser un commentaire