Et si on décidait de casser les chaînes du passé ?

«  Le passé est soldé, le présent vous échappe, songez à l’avenir. »

Souvenirs, souvenirs… quand ils  reviennent par hasard le temps d’une soirée entre amis : « Tu te souviens quand on avait 10 ans et que… ? », « Et ce jour où, en classe… ? ». Le plaisir du souvenir, c’est la joie des retrouvailles… avec soi.

Clic pour lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *